Pas de jambes, pas de cinéma

Publié le par Lucie Deschâlons

Lol, elle est vraiment cruelle celle-là, mais savoureuse par la même occasion, le cynisme cinglant est donc digéré sans broncher.

Via: Le blog de Martin Vidberg

Publié dans Artiste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article